Actualités

Être manager, ça se travaille !

04 juillet 2017

Profitez de mises en situation pour progresser

Devenir manager peut nécessiter une montée en compétence qui va parfois au-delà des compétences dites « métier ». Pour bien appréhender vos nouvelles missions, profitez des ressources mises à votre disposition par Generali.

Être un bon manager ne se fait pas simplement avec un bon sens de l’organisation et de l’empathie. Si ces qualités peuvent aider à la bonne gestion des missions liées à une fonction d’encadrement, il est parfois nécessaire d’avoir d’autres cartes dans sa manche pour animer une équipe, faciliter la montée en compétence des collaborateurs ou encore faire face à des situations imprévues.

Pour vous accompagner, nous proposons chaque mois, aux membres PETRA Gold, une session "Quart d'heure Management" mixant vidéos, quizz, synthèses méthodologiques sur différentes thématiques liées au rôle du management. Ces sessions sont à retrouver sur la page Développement interne du site Petra.

5 axes de développement déjà disponibles

1) Responsabiliser sur l’atteinte des objectifs

En tant que leader, le manager doit parvenir à accompagner ses équipes vers l’atteinte de leurs objectifs. S’il est souvent aisé de manager la réussite, gérer la non-atteinte des objectifs peut parfois  être un moment complexe. Comment accompagner le collaborateur dans ce moment pour l’aider à rebondir et développer une vision responsabilisante de la situation ?

2) Focaliser son attention pour gagner en efficacité

Les nouvelles responsabilité d’un manager peuvent parfois être synonyme d’une augmentation du nombre de réunions et de sollicitations pouvant perturber la concentration. Il peut parfois être complexe dans une journée de s’organiser pour pouvoir se focaliser sur certaines tâches. Découvrez comment optimiser votre temps.

3) Faire réfléchir au lieu de faire à la place

Pour avoir le sentiment d’être indispensable à l’équipe, le manager peut parfois avoir tendance à faire à la place de ses équipes les missions qui étaient auparavant les siennes. Mais avec la prise de nouvelles fonctions, il est important de parvenir à accompagner sur le « comment faire » et non faire à la place.

4) Faire de l’erreur une opportunité

Le droit à l’erreur est un levier fort pour un manager. Dans une situation d’échec, réussir à accompagner un collaborateur pour tirer ensemble les leçons de cette expérience et définir des axes d’amélioration est une réelle opportunité de progrès ?

5) Mieux s’organiser en challengeant les pratiques

Chaque équipe possède ses habitudes de travail. Si elles peuvent être performantes à un instant T, il convient parfois de les challenger selon les évolutions dans et autour de l’équipe. Accompagner la remise en question de ces méthodes pour installer un processus d’amélioration continue est vertueux. Mais il est important de réussir à installer cette remise en question sans donner l’impression de critiquer le travail effectué par les collaborateurs.