Actualités

L’actualité au cœur du séminaire social bis ECF

29 novembre 2017

Un événement accueilli cette année par Generali

Generali a accueilli, pour la première fois, le séminaire social bis du syndicat ECF au sein de son siège social à Paris, les 23 et 24 novembre 2017.

Une trentaine de cabinets étaient représentés pour faire le point sur l’actualité jurisprudentielle et législative avec Maitre Medhi Caussanel-Haji, avocat au sein du cabinet Barthélémy et Associés. Ces deux jours ont aussi été l’occasion de renforcer leurs compétences sur le traitement du départ du salarié avec Gautier Amelot-Responsable de la Commission sociale ECF et d’aborder des sujets de protection sociale du dirigeant avec Christophe Sans, expert-comptable et Eric Florin, responsable commercial région Ouest chez Generali.

Il faut dire que l’actualité est dense pour le service social des cabinets d’expertise comptable entre les cinq ordonnances de la loi travail qui touchent de près à la vie des employeurs comme celles des salariés, et la santé au travail qui requiert d’intégrer des procédures spécifiques notamment autour de la gestion des inaptitudes, mais qui est par ailleurs devenu un véritable enjeu sociétal à accompagner en termes de conseil sur le volet prévention.

Du côté des dirigeants l’accent, en 2018, sera à mettre sur l’architecture de leur rémunération en intégrant le volet fiscal sans oublier les conséquences sur leurs prestations sociales immédiates ou futures.

Pendant ce séminaire, Generali a également présenté l’évolution de son approche de la protection sociale qui intègre pour la toute première fois une innovation utilisant la data : E@\sy protection sociale.

 

E@\sy protection sociale : une nouvelle approche globale de la protection sociale

Les attentes des clients professionnels en matière de protection sociale sont souvent simples : être alertés sur leur situation, être informés des solutions possibles et bénéficier d’un cadre social et fiscal avantageux.

Toutefois, la multiplicité des caisses de régimes obligatoires et les spécificités de chaque situation professionnelle et personnelle rendent cette information parfois complexe à donner.

Aujourd’hui, les outils Generali facilitent l’accès à une information claire. Les fiches régimes obligatoires ou les Rendez-vous Generali permettent de vous tenir informé et d’alerter vos clients. Le simulateur E@\sy protection sociale facilite la personnalisation d’un rapport en quelques clics grâce à l’utilisation de la data. Cette approche respecte un principe que Generali s’est donné pour accompagner les cabinets : la coordination des actions de l’expert-comptable et de celles de l’assureur, au bénéfice du conseil donné au client.

Si le client souhaite personnaliser l’étude de sa protection sociale, il peut le faire, en toute simplicité, en communiquant 6 données clés :

  • sa date de naissance ;
  • sa situation familiale ;
  • le nombre d’enfants à charge ;
  • sa profession ;
  • son code postal ;
  • sa rémunération.

 

Comment ça marche ?

L’étude est conçue à la fois à partir des données des régimes obligatoires des travailleurs non-salariés et mandataires sociaux, des données statistiques issues de l’analyse du portefeuille clients de Generali, et des données du secteur d’activité du client.

Cette étude simplifiée permet une approche globale, en prévoyance, santé et retraite. Elle renforce le conseil au client en améliorant l’adéquation des solutions proposées aux besoins pressentis, tout en tenant compte des disponibles sociaux et fiscaux.

La version simplifiée est divisée en trois parties :

  • une projection personnalisée des prestations des régimes obligatoires qui vient renforcer les alertes lancées par le cabinet ;
  • une proposition globale permettant de compléter les carences des régimes obligatoires expliqués par l'assureur ;
  • une synthèse des budgets et des disponibles.

Si le client a des besoins spécifiques ou souhaite intégrer de nouveaux éléments, il existe aussi un mode expert. Il offre la possibilité de :

  • modifier les hypothèses de carrière (points, trimestres, hypothèses d’évolution…) ;
  • modifier les objectifs de prévoyance, santé et retraite ;
  • intégrer des éléments fiscaux et sociaux complémentaires.

 

Pour en savoir plus sur la Stratégie clients coordonnée : cliquez ici

 

Documentations :